consultatif


consultatif

consultatif, ive [ kɔ̃syltatif, iv ] adj.
• 1608; de consulter
Que l'on consulte; qui est constitué pour donner des avis mais non pour décider. Comité consultatif. Assemblée consultative. Par ext. Avoir voix consultative dans une assemblée : avoir le droit de donner son avis mais non de voter. À titre consultatif : pour simple avis. ⊗ CONTR. Délibératif. Souverain.

consultatif, consultative adjectif (de consulter) Qui est appelé à donner des avis, des conseils sur certaines choses, sans avoir pouvoir de décision ; se dit de la fonction elle-même : Nous n'avons qu'un rôle consultatif.consultatif, consultative (expressions) adjectif (de consulter) À titre consultatif, pour avis seulement. Avoir voix consultative, dans une assemblée, avoir droit de donner son avis, mais non de voter.

consultatif, ive
adj. Constitué pour donner un avis, sans pouvoir de décision. Comité consultatif. Assemblée consultative.

⇒CONSULTATIF, IVE, adj.
Qui a pouvoir et qualité d'émettre des avis, mais non de décider ni de voter dans une délibération. Conseil, comité consultatif; rôle purement consultatif. Anton. délibératif. Chambre consultative d'agriculture (ZOLA, Son Excellence E. Rougon, 1876, p. 273) :
... si je gouvernais (...) les commissions seraient purement consultatives, et l'homme de mérite qui les présiderait n'en ferait qu'à sa tête après les avoir écoutées.
E. DELACROIX, Journal, 1856, p. 152.
Loc. Avoir voix consultative. Avoir le droit de donner son avis mais non de voter. Moi qui n'ai voix consultative ni délibérative au Conseil de l'État (PROUDHON, Qu'est-ce que la propriété? 1840, p. 207). À titre consultatif. Pour avoir un avis, un renseignement. Pour la plupart des historiens et des sociologues, la géographie n'intervient qu'à titre consultatif (VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géogr. hum., 1921, p. 5).
Spéc. Assemblée consultative provisoire (de 1943 à 1945). Assemblée qui avait pour mission d'émettre des avis sur certaines questions que lui soumettait le gouvernement provisoire de la France libre. L'Assemblée consultative qui va arriver d'Alger (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956, p. 318).
P. ell. La Consultative. Bien que la « Consultative » n'eût d'autre droit que celui d'exprimer son opinion (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1956 p. 157).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-i:v]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1608 au fém. (J. DU SIN, Rhétor. d'Arist. ds DELB. Rec. d'apr. DG). Dér. de consulter; suff. -(at)if. Fréq. abs. littér. :122.

consultatif, ive [kɔ̃syltatif, iv] adj.
ÉTYM. 1608; dér. sav. de consulter.
Que l'on consulte; qui est constitué pour donner des avis mais non pour décider. || Comité consultatif. || Assemblée consultative.Par ext. || Avoir voix consultative dans une assemblée : avoir le droit de donner son avis mais non de voter.
CONTR. Délibératif (voix). — Souverain.

Encyclopédie Universelle. 2012.